Allaiter un enfant de 3 ans

blog all 600

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Oups, le sujet parait provocateur…

Mais il faut bien faire les comptes!

Mademoiselle numéro 6 a 3 ans demain. Je sais, j’avais dit « quand elle ira à l’école, fini, plus de tétées, promis, juré! »

 

Mais il faut bien que je me rende à l’évidence, elle tête toujours… sans complexe aucun et sous l’oeil goguenard de mon mari (résigné?). Je ne lui propose jamais de têter, je la laisse faire le matin, si elle y pense et le soir, elle y pense toujours, évidemment, cela l’endort et elle l’a remarqué. Je refuse en revanche si elle réclame dans la journée, je lui ai dit qu’on ne pouvait pas, l’explication a suffit.

Parfois, elle ronronne « hum, il est bon ton lait », parfois elle râle « maman il n’y a plus de lait dans ton sein » ou « maman, pourquoi le lait ne vient pas? », « ce truc me gêne (mon pull, un bouton…) et parfois, inspirée « il faut que tu ailles racheter du lait ».

Cela ne m’empêche pas de partir (maximum 2 nuits, déjà, elle est un peu chose), de sortir le soir sans la coucher, et même, (victoire), de boire de temps en temps un verre de vin ou de champagne. J’ai récemment recommencé à porter des vêtements sans ouverture… sauf que la plupart datent à force (j’ai enchainé l’allaitement de mademoiselle numéro 5 et de numéro 6, cela fait 5 ans presque non stop) et que, sans surprise, ils ne me plaisent plus.

En fait, je crois que cela me serait égal qu’elle se sèvre complètement, le processus est si lent que je crois que nous avons toutes les 2 eu le temps de nous habituer. Mais je la laisse faire car je trouve que cela serait cruel de lui dire non après l’avoir laissé libre pendant 3 ans, liberté dont elle a su profiter sans abuser. Je trouve aussi normal qu’elle ait encore besoin de quelques petites têtées par ci par là, (jusqu’à cet été, elle prenait son temps, peut-être 10 minutes le matin, ce n’est plus le cas, elle expédie le tout en 3 minutes chrono) car elle n’a eu ni biberon, ni doudou, ni tétine, elle n’a pas sucé son pouce; combien d’enfants de cet âge sont accrochés encore à tout cela?

Personne dans mon entourage ne se doute de cette énormité, j’oublie en général de le préciser aux médecins, même les ceux en lesquels j’ai confiance (osthéo, naturopathes…) trouvent qu’il serait temps d’arrêter et que cela me fatigue trop. De toute façon, je n’ai pas envie de me justifier, ma fille est en pleine santé, heureuse, elle n’est pas dans les jupes de sa mère et a fait sa rentrée sans avoir été dans aucune garderie au préalable.

Pourquoi se compliquer la vie si tout va bien?

Y aura-t-il un billet « allaiter un enfant de 4 ans »?

Oui, vous êtes bien sur un blog écolo, hi, hi, hi!

Une réflexion sur “Allaiter un enfant de 3 ans

  1. Avant même d’avoir des enfants je savais que je voulais allaiter, mais pas trop longtemps, 6 ou 8 mois. Puis finalement avec ma 1ere cela m’a tellement plût qu’à 9mois d’allaitement je ne voulais pas arrêter. Je prévoyais d’allaiter au moins un an.. voire plus. Et puis finalement je suis retombée enceinte. Malade comme pas possible, à ne plus pouvoir bouger de mon lit, ne plus pouvoir manger, ni boire… ma toubib voulait m’envoyer à l’hôpital. Moi qui me posais la question du co-allaitement, j’ai dû renoncer et sevrer ma fille du jour au lendemain. Mon corps n’arrivait plus à nourrir trois personnes.
    Cela ne lui a pas posé de problème, elle n’a RIEN dit de devoir passer au biberon le soir alors que le matin elle était au sein. Ce fut un grand soulagement pour moi, mais avec un gros pincement au coeur pour moi.
    Mon petit garçon est ensuite né, avec lui aussi un super allaitement… qui a duré jusqu’à 18mois. Je voulais continuer encore longtemps, je me voyais bien lui donner le sein pendant deux ans au moins, mais il en a décidé autremement. Petit à petit il a arrêté la tétée du goûter, puis celle du midi, et puis un beau jour à 18 mois il a catégoriquement refusé le matin et le soir… J’en ai pleuré pendant trois jours!
    Bref tout ca pour dire que si au départ je regardais moi aussi bizarrement les femmes qui allaitaient longtemps, je comprends maintenant.

    La remarque d’Artémise sur le fait de devoir aller racheter du lait m’a bien fait rire!

    PS: mes enfants, même allaités, ont eu (et ont encore) besoin de tétine. Je n’ai pas réussi à me résoudre à les laisser au sein en permanence comme ils l’auraient souhaité tout-petits!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s