Les laits végétaux chez les Trèfle

laitsAujourd’hui, j’ai envie de vous parler des laits végétaux et de notre expérience de leur consommation familiale. Parce qu’on en voit de plus en plus dans les rayons des supermarchés et que vous vous interrogez peut-être sur leur raison d’être et leur utilisation.

Vous allez voir, ils gagnent à être découverts!

Les laits de riz et autres chez les Trèfles

Les laits végétaux ont parfois mauvaise presse, les médias font échos de mises en garde de pédiatres qui, sauf cas d’allergies avérées au lait de vache, exhortent les jeunes parents à ne surtout pas donner autre chose que du lait de vache à leur enfant pendant sa première année (et sûrement au-delà mais une fois que l’enfant atteint l’âge de 6 mois, il est officiellement apte à manger une nourriture peu à peu diversifiée, la part du lait dans son alimentation diminue et la question est logiquement moins préoccupante).

Pour ma fille aînée, un médecin m’avait conseillé de remplacer son lait par du pepti junior; ce lait est souvent ordonné par les médecins, on l’achète en pharmacie (ouf), il est officiellement reconnu comme substitut au lait de vache pour les enfants qui ne le supportent pas. Parfait sur le papier, mais si vous avez lu sa composition et humé son odeur… vous comprenez que votre enfant aura du mal…

Pour mes fils, abonnés au rhino, bronchiolites, laryngites et j’en oublie, il m’a de nouveau été conseillé, cette fois-ci par des naturopathes, d’écarter le lait de vache de leur alimentation (suspectés de favoriser l’état inflammatoire). Ce genre de conseils ne me plaisaient pas trop car je les trouvais difficiles à mettre en oeuvre (en bons Français mes enfants étaient accros au yaourts en dessert) et mes filles devenues ados réfractaires à troquer le bol de céréales du petit déjeuner au bon lait de vache pour un lait de riz ou autre. Ceci dit, mon fils, âgé de 1 an à l’époque s’est très bien habitué au lait de riz, sans renoncer au beurre ou aux yaourts, le résultat sur sa santé n’a pas été flagrant. Il a récemment fait les tests sanguins et il est hautement intolérant au lait de vache. Je pense que les enfants qui ne devraient pas boire du lait le savent car ils sont en général écoeurés par les laitages (j’en ai beaucoup dans mon entourage!). A l’époque, je ne crois pas que les test sanguins pour les intolérances existaient et le sujet des intolérances alimentaires beaucoup moins connu qu’aujourd’hui.

Quant à mes petites dernières… Elles n’ont jamais bu un biberon, le problème a été réglé comme cela: lait maternel 100% pendant les 2 premières années où le petit enfant boit donc beaucoup de lait. Inutile à mes yeux de compléter avec des yaourts, elles n’ont donc jamais été habituées à en manger. A l’âge du bol de lait du matin, je leur ai naturellement proposé des laits végétaux.

Elles ne sont jamais malades mais je pense que d’autres facteurs ont aussi joué un rôle bénéfique (allaitement prolongé exclusif, pas de vaccins pour le moment, alimentation saine et bio… par exemple).

Quel lait végétal privilégier?

Il me semble que le lait de riz n’est pas la panacée car trop « sucré » (en terme d’index glycémique), trop pauvre et ralentissant le transit si pris en trop grosse quantité.

J’ai essayé de ne pas refaire la même erreur avec mes filles qu’avec mon fils et de les habituer à plusieurs types de « laits » (oui, je sais, le terme est impropre, il faudrait écrire « boisson végétale »).

Elles ont donc commencé avec alternativement avec du lait d’avoine, d’épautre et un peu de riz. Pas de soja, il a mauvaise presse. Et puis, j’ai essayé de réduire le gluten de leur alimentation (dans le cadre de ma lutte contre l’eczéma d’une de mes filles, j’en reparlerai), et ai donc essayé de les convaincre de se laisser tenter par des laits d’amandes, et aussi de millet, quinoa… Verdict: difficile de de leur donner le lait d’amande non sucré; alors je négocie et leur autorise le lait d’amandes sucré avec les céréales bio brutes (flocons d’avoine, d’épeautres, de riz… sans rien dessus).

J’étais très tranquille au sujet de la santé de mes filles quand elles étaient bébé puisqu’elles ne buvaient pas de lait de vache, certes, mais du lait maternel 100 fois supérieur, et il me semblait superflu de compléter avec du lait de vache que ce soit sous forme de yaourts, fromages… Je sais que c’est politiquement mal vu, mais je crois que je n’aurais pas fait le choix du lait de vache pour elles, même plus petites. En fait, pour éviter de réfléchir à la question, j’ai préféré me donner les moyens d’allaiter complètement à fond, c’était finalement plus simple.

Pour la cuisine familiale, il n’y a pas de lait de vache (d’ailleurs, je n’en n’achète absolument plus jamais!). J’ai remarqué que le lait de soja était très neutre en goût. Pour les préparations salées (béchamels, purées)  nous utilisons en général les laits d’épeautre ou d’avoine. Pour le chocolat au lait, le lait d’amandes ou de riz, c’est parfait. Pour les crêpes, le lait de riz ou de soja vont très bien.

La cuisine est plus légère et facile à digérer.

Il faut que j’essaie les yaourts aux laits végétaux (j’ai la yaourtière, les laits et même un livre de recettes… reste à trouver le temps!).

Un écueil? Le prix plus élevé que le lait de vache. Ici en Allemagne, je trouve le lait de riz bio pour 1,49 euros, ce qui n’est pas trop mal.

Attention à vérifier leur composition, parfois on ajoute des algues pour le calcium (mes enfants détestent, cela fait de dépôts), de l’épaississant, du sucre etc… que ce soit en magasins bio ou non.

En conclusion, je vous conseille d’essayer les boissons végétales pour une expérience autant santé que gustative si ce n’est déjà fait!

Avez-vous déjà essayé? Quels conseils me donneriez-vous?

Pour en savoir plus

http://www.femininbio.com/sante-bien-etre/actualites-nouveautes/lait-vegetal-lait-vache-infantile-bebe-74867

4 réflexions sur “Les laits végétaux chez les Trèfle

  1. FMOC

    Chez nous, on a remplacé le lait de vache par le lait de chèvre, et cela marche plutôt bien pour les infections ORL, à conseiller donc.
    Je vais tenter le lait de Riz, c’est sans doute aussi une bonne idée…

    J'aime

      • FMOC

        Et bien, mon lait de riz a eu moins de succés que mon lait de chèvre :-(! Elle l’a trouvé trop fade! Il m’en reste donc une brique presque pleine! Je vais goûter moi! Elle ne démors pas elle de son lait animal 😉

        J'aime

      • J’ai remarqué qu’une fois l’habitude prise, les enfants ne veulent plus changer.
        Mon fils intolérant au lait refuse autre chose que le lait de riz malgré mes efforts pour varier!
        du coup, pour mes filles j’alterne, parfois je cache même les étiquettes!!

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s