Mes petites trouvailles à Maison et Objet #1

IMG_2272_2Le salon Maison et Objet ferme ces portes, il est temps que je vous fasse partager mon petit tour des stands qui m’ont plu; c’est à dire, vous vous en douterez, des marques écolos, bio, éthiques et/ou made in France.

Je me suis cantonnée à mon secteur de prédilection, les enfants, auxquels le salon dédie 2 allées dans son Hall 6. A la base, Maison et Objet, c’est pour la maison, je n’ai toujours pas bien compris pourquoi on pouvait y trouver des marques pour enfants, que ce soient des jouets, des meubles, des chaussures…

Lire la Suite


Connaissez-vous Funny Bee?

IMG_3736Des produits cosmétiques bio, j’en ai testé des centaines! Il y a ceux que je regrette amèrement d’avoir acheté et ne parviens même pas à finir, ceux que j’oublie dès qu’ils sont finis, ceux que je rachète avec plaisir et ceux qui me manquent tellement que je suis prête à payer les 15 euros de port jusqu’en Allemagne 😦

Parmi les marques que j’apprécie, parfois j’aime certains des produits et pas les autres et parfois, j’aime tout!

Lire la Suite


Que penser des cosmétiques bio?

1418736407C’est en répondant hier à une enquête organisée par l’Observatoire des Cosmétiques que j’ai eu l’idée de cet article.

Je me suis rendu compte que, dans mon entourage, très peu savent à quoi correspondent les cosmétiques bio, leur avantages (ou pas), leurs inconvénients (ou pas), leurs obligations à respecter.

C’est dommage, au même titre de tout ce que nous achetons, je trouve qu’il convient de faire des achats responsables et de savoir ce que nous achetons.

Lire la Suite





Mon grand cheval de bataille: supprimer le plastique (de la chambre)!

ES-tente-mini-fushia-pack

 

 

Plastique: qu’en penser?

Pour faire simple: le scandale des bisphénols a permis de comprendre que le plastique agissait comme une hormone, venant perturber le système hormonal humain.

On cherche à nous faire croire que le problème est réglé puisque le bisphénol A va être éliminé des contenants alimentaires.

On nous dit que de toute façon, le risque n’existe que si le contenant alimentaire est chauffé à plus de 20 degrés, la chaleur faisant migrer des particules nocives vers la nourriture.

Lire la Suite